Archives de catégorie : Humeur

Quel été !

Du soleil et des notes

billetL’heure est venue de faire le bilan… ou plutôt de se replonger dans les moments intenses vécus cet été, pour passer le cap de la rentrée en douceur. Et puis on a la chance d’être dans une région où l’été dure un peu plus longtemps qu’ailleurs, avec la mer à portée. Il suffit juste de rassembler quelques amis autour d’un barbecue et d’un rosé bien frais et on s’y croirait encore ! Continuer la lecture de Quel été !

L’usine de films amateurs : que du bonheur !

2 films sinon rien à Cannes

gondry-seebyc2Côté expos, bien sûr, et c’était l’événement à Cannes, le Musée éphémère du Cinéma dont je vous parlais ici. Le coup de cœur de l’été c’est évidemment l’expérience géniale de l’Usine de films amateurs de Michel Gondry. Je vous ai largement détaillé mes impressions dans ce post, et je n’ai pas résisté à vivre une deuxième aventure.

Continuer la lecture de L’usine de films amateurs : que du bonheur !

Florence Foresti, Madame à Ramatuelle

Madame est sur scène

The last but not the least. Madame Foresti est à Ramatuelle.
1er août, 1ère date de ce Festival « chic et cool ». Cool, parce que
le lieu est intime, chaleureux et que le public de vacanciers et d’habitués se mélange dans la joie et la bonne humeur. Chic, parce qu’on est à Rama, à 2 pas de St-Trop’ et que les tarifs sont chics
aussi (50 € en général, 65 € pour Florence… et pas de Pass…
pas de tarifs réduits, nada !). Continuer la lecture de Florence Foresti, Madame à Ramatuelle

Christine and the Queens à Cannes

Faites entrer la reine !

La Queen de l’année est sans conteste, Christine ! Programmée dans le cadre du Festival Pantiero à Cannes, on ne pouvait pas rater sa venue. 25 juillet, concert complet. Le rencontre aura lieu sur la terrasse du Palais des festivals. 3000 spectateurs arrivent au compte-goutte sur la pelouse synthétique. La lumière de fin de journée est belle et ce petit vent qui nous chatouille les orteils est bien agréable. En première partie, le duo français Paradis joue sa partition électro-soft idéale pour profiter de ce moment suspendu, assis dans l’herbe. La vue sur les îles de Lérins et le quartier historique du Suquet est sublaiiime. La reine peut prendre son temps, arriver même plus tard que Lauryn Hill, on est bien dans cette ambiance très lounge !

Continuer la lecture de Christine and the Queens à Cannes

Oh ! les filles, oh ! les filles à Nice

3 en 1

Côté concerts, j’avais dans l’agenda (ici) des envies très ciblées « filles » et toutes ces artistes ont été à la hauteur de mes attentes. Tout a commencé sur la grande scène du Nice Jazz Festival, anciennement basé dans les arènes de Cimiez, qui occupe à présent les jardins Masséna. Situation idéale, plein centre, à deux pas de la Prom’. Le Festival va être, pendant toute sa durée, The place to be à Nice (près de 60 000 personnes cet été!). Une belle programmation, un ticket par jour pour 3 concerts. Youhou ! Continuer la lecture de Oh ! les filles, oh ! les filles à Nice

Cannes : un été sous les étoiles

Plein les mirettes !

Depuis que je suis redevenue « sudiste » on me demande à nouveau : « Du coup vous faites quoi en été ? ». C’est amusant, non ? Que font les gens du sud quand une bonne partie de la population vient chez eux pour profiter de leur belle région, de son climat favorable, de ses plages bondées, de ses tarifications touristiques et de ses embouteillages ! Pour un local, c’est l’été aussi, et même s’il a déjà pu tester les plages en version désertes, c’est aussi une bonne manière de vivre sa région autrement.

feu-d'artifice-cannes-see-by-c
Avec l’aimable autorisation de www.cyrilalmeras.com

Continuer la lecture de Cannes : un été sous les étoiles

Festival de Cannes, épisode trois

Previously in Cannes…

My kingdom for an invitation!

IMG_6564
La foule se presse devant les marches de la salle Debussy. En toile de fond le Suquet, imperturbable. @see-by-c

Vous avez saisi l’importance du badge et de l’invitation. Aussi chaque jour,  ça devient un rituel : partir en quête de pass. Plutôt que de faire le pied de grue devant la sortie du palais comme certains, j’ai fait confiance à mon badge et aux invits qui allaient avec, distribuées à l’espace Cannes Cinéphiles. Du coup, je me suis souvent retrouvée au 5e et dernier étage du palais, dans la superbe salle Buñuel pour voir des documentaires récents ou des films anciens en version restaurée. Continuer la lecture de Festival de Cannes, épisode trois

Festival de Cannes, épisode deux

Previously in Cannes

Laissez les petits souvenirs…

Plus d’une semaine après la clôture du Festival, une ribambelle d’images dansent dans ma mémoire. Celles des films que j’ai vus bien sûr. En quelques jours seulement, j’ai voyagé par écran interposé dans des coins perdus de la planète (« El abrazo de la serpiente » me hante). C’est ce que j’ai préféré durant cette folle semaine. Etre dans l’attente de voir des films très différents, entourés de personnes aussi passionnées que moi. J’ai touché du doigt le fameux paradoxe du Festival. Continuer la lecture de Festival de Cannes, épisode deux