Festival de danse 2017

Faites tourner via...
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Entrez dans la danse

Rendez-vous incontournable de l’hiver cannois, le festival de danse va nous entrainer dans son tourbillon créatif le temps de deux week-ends élargis, du 8/10 et 14/17 décembre. C’est le moment de réserver !

RDV chez Rosella

Il y a quelques semaines j’ai eu l’occasion d’assister à la présentation de cette édition par sa directrice artistique aux élèves de l’Ecole de danse Rosella Hightower. Dans le superbe studio de cet établissement, caché derrière le pôle culturel de Mougins, Scène 55, Brigitte Lefèvre a détaillé le programme aux danseurs et professeurs. Celle qui a été Directrice de l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris pendant plus de 20 ans, est revenue sur son parcours avec humilité et humour : « Je n’ai pas été une grande danseuse, ni une grande chorégraphe, mais j’ai bien fait mon métier« .

Festival danse cannes 2017

Une vie consacrée à la danse

Brigitte Lefèvre
@Gilles Traverso

Ses différentes fonctions au sein de cette prestigieuse école lui ont permis d’être en contact avec tous les corps de métier lié au monde de la danse (voir le film en bas de ce post). Ainsi elle rend hommage aux danseurs et chorégraphes bien sûr mais n’oublie pas les équipes qui travaillent dans l’ombre. Devant cette audience, pieds nus ou en chaussettes, assise par terre devant elle mais toujours le dos droit, Brigitte Lefèvre souligne l’importance de l’apprentissage et de la relation au monde « indispensable qu’on devienne danseur ou pas« . La Directrice artistique prend son rôle à cœur avec le souhait de partager l’amour de la danse avec un public qui ne la connait pas forcément. Et parce que la danse est multiple, la programmation 2017 va, comme l’édition précédente il y a deux ans, nous entrainer dans tous les univers de la danse : classique, contemporain, hip-hop… « Vous verrez des choses que vous aimez, d’autres que vous aimerez moins« , souligne Brigitte Lefèvre à sa jeune audience, consciente de l’importance de se forger un regard, une culture, une sensibilité.

Festival de danse Cannes 2017

Etre curieux

Comment faire son programme perso ? Allez-y au feeling ! Tous les spectacles ont été choisis avec soin et exigence aussi j’ai envie de vous dire que vous ne risquez rien !! C’est certain que si vous avez la possibilité d’assister au Carmina Burana de Carl Orff, vous allez en prendre plein les yeux et les oreilles avec une partition jouée en live par 250 artistes sur scène (l’Orchestre de Cannes, Chœur Philharmonique de Nice et Ensemble vocal Syrinx et le Chœur d’enfants du Conservatoire de Cannes). Un spectacle grandiose ! Rien qu’en tapant ces mots j’en ai déjà la chair de poule ! Mais mon expérience vécue à la précédente édition me rappelle que si j’étais ravie de frissonner à Jiri Kylian par le Ballet de l’opéra de Lyon ou « la belle et la bête » du Ballet du Capitole dans le grand auditorium, j’étais ravie d’avoir été happée dans l’univers de Christian Rizzo, Catherine Diverrès, Michèle Noiret et Daniel Linehan dans des salles plus intimes. Et pourtant je ne connaissais rien d’eux avant de les voir ! Si vous réservez un spectacle à 20h30, regardez aussi ceux de 15h et 18h… avec des places à partir de 10 €, il ne faut pas hésiter à se faire plaisir car la prochaine édition sera dans deux ans…

Rien de telle qu’une vidéo pour titiller les envies !

 Edition 2017

C’est 14 spectacles dont 6 créations ou premières françaises mais il y aussi des événements annexes aux spectacles, des materclass, des colloques… toutes les infos sont sur le site dédié, ici.

A l’issue de tous les spectacles vous aurez la possibilité de rencontrer les artistes. C’est toujours un moment convivial,  qui permet d’en savoir plus et surtout de poser les questions que vous voulez. Un privilège !

Et pour clôturer ce Festival, RDV au Palais dans le salon des Ambassadeurs pour un bal participatif le dimanche 17 décembre. Anne Nguyen et ses danseurs nous inviteront à danser (youpi !) le « Looping pop ». A vous les ondulations, les ralentis, les mouvements robotiques… un moment d’échange ludique comme l’était le Bal flash d’Hervé Koubi en 2015 (ici).

Je ne pouvais pas croiser Brigitte Lefèvre sans lui parler de danse… au cinéma ! Elle aime Fred Astaire (« immense élégance et virtuosité réelle »), cite Xavier Dolan, évoque « Lalaland » (« une dramaturgie moderne avec des acteurs danseurs instinctifs ») et on se rejoint naturellement sur Jacques Demy ! Elle m’invite à découvrir « La danse » de Frédéric Wiseman.
Quand elle me glisse qu’elle poursuivra sa mission de DA en 2019, je ne résiste pas à lui suggérer d’intégrer des séances de cinéma dans la prochaine édition. Ce serait formidable de profiter de ce RDV  pour voir (ou revoir) des pépites sur grands écrans… dans la ville du plus grand festival de cinéma ! J’dis ça… j’dis rien, mais dans mon dos je croise les doigts !

Allez dansez maintenant !

Tout le détail du programme, les vidéos et billeterie… sur le site très complet du Festival : www.festivaldedanse-cannes.com

C’est quand ?
Du vendredi 8 au dimanche 17 décembre.

C’est cher ?
Places de spectacles entre 10 et 24 €.
Un passe dès 120 € pour tout voir !

C’est où ?
Au Palais des festivals, Grand auditorium et Salle Debussy mais aussi au Théâtre de la Licorne, l’auditorium des Arlucs à La Bocca et au Théâtre Croisette Marriott.

.

Faites tourner via...
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *