Trois souvenirs des César de ma jeunesse

Faites tourner via...
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

Et le César est attribué à…

Ah les César ! Cette cérémonie existe depuis 1976 et je crois bien que je n’en ai raté aucune. J’étais toute petite mais je me souviens de Jean Gabin qui présidait cette 1ère édition. Je me souviens d’un tas de moments drôles ou émouvants, comme vous certainement. Des souvenirs de ceux que j’aimais et qui étaient dans le poste mais aussi ceux que j’aimais aussi et qui étaient devant !

afficheJ’avais mis en place un rituel que je faisais subir à toute  ma famille. Il fallait qu’on ait mangé et qu’on soit prêt à 20h30 pour tous regarder la cérémonie au salon. Puis j’ai rapidement imposé le « jeu des pronostics ».
– « oui tu votes aussi pour la technique parce que c’est important la technique ok ? »
– « Même si j’ai pas vu le film ? »
– « Tu votes c’est tout ! ;-)) »

Et puis pendant la nuit des César, je demandais le silence pour boire les paroles de mes héros. Mes parents me surnommait « l’encyclopédie du cinéma » et cette soirée c’était MA soirée. A l’approche de la diffusion, il était facile d’exiger de ma part une conduite irréprochable à l’école sous peine de me priver de César. Le soir devant le miroir de la salle de bains je prenais ma brosse à dent comme micro et la bouche pleine de dentifrice je remerciais la terre entière pour mon César… en mouchetant mon reflet de Bifluor actif (c’est très laid de se moquer!)

Pour tout ça je voudrais publiquement demander pardon ;-). En même temps je dis ça et je suis sûre que vendredi soir on sera chacun devant notre télé avec juste le regret de ne pas être ensemble.

cesar-2016-seebyc2Les années passant et détestant de plus en plus les récompenses, je ne ratais pas pour autant mon RDV annuel. Maman faisait un repas de crêpes qu’on mangeait devant la télé. Tout le monde avait le droit de donner son avis :
– « Mais c’est quoi cette robe ? »
– « Houla, il a pris un coup de vieux Jean-Pierre ! »
– « Je savais pas qu’il était mort Gérard. »
Ma famille n’était plus obligée de jouer aux pronostics (sauf ma sœur et moi!) et pouvait même aller se coucher avant la fin (sauf ma sœur et moi!). Bon, parfois mon côté Benita du cinéma français refaisait surface :
– « Qu’il est vilain ce Lambert ! »
– « Tu critiques pas Christophe, il est trop beau » (bon j’avais 15 ans !)
– « Elle est pas une peu figée Deneuve ? »
– » Alors je t’arrête tout de suite, on ne touche pas à Catherine… « 

seebyc-les-cesar

Vendredi je ne serai pas devant ma télé car j’ai prévu d’être… au cinéma ! Deux films m’attendent aux « Jeudis de Cannes Cinéma » qui a lieu un vendredi, tout fout le camp ! Les César, je les verrai en replay le lendemain et j’espère que personne ne me spoilera avant.

cesar-2016-seebyc3Comme pour les Molière dont je vous relatais la soirée ici, je constate que de plus en plus ce qui importe dans ce genre de cérémonie, ce ne sont plus les lauréats mais la soirée en elle-même, THE SHOW ! Mettre Miss Foresti en MC augure du meilleur pour remplir cette mission. On devrait même intituler la soirée, « la french movie Foresti party ». (Ne ratez pas son ITW par Mouloud pour Clique ici). Son teaser Flashdanse (ici) est excellent et ça me donne envie de faire des crêpes… et mes pronostics !

Les nommés par ici

Bon Cisar !

 

Faites tourner via...
Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone

6 réflexions au sujet de « Trois souvenirs des César de ma jeunesse »

  1. Je confirme … ce rituel reste et restera tant que les césar existeront … et tant que nous seront en capacité de les regarder 😉
    autant j’avoue m’être lassée des délires qu’on pouvait se taper devant l’élection des miss France, autant cette célébration annuelle du cinéma reste ma madeleine de proust et me ramène à ces soirées familiales ritualisées.Promis je ne te spoilerai pas les résultats par des sms intempestifs pendant tes projections.

  2. Vous avez du me battre aux pronostics c’est sur… j’ai eu tout faux sauf pour Lindon…
    merci pour cet article souvenir, moi aussi je regardais avec mes parents !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *